Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 22:00

 

Les pêcheurs font fi de la réglementation en vigueur ainbrahim4

Jamais la sardine n’a été aussi rare et chère dans la wilaya de Mostaganem que ces derniers temps. Cette situation est due aux pratiques anarchiques, voire illites par les pêcheurs. D’ailleurs, les professionnels consciencieux tirent la sonnette d’alarme, craignant ainsi l’extermination de cette biomasse. Le massacre des ressources halieutiques bat son plein au large des côtes mostaganémoises et ne cesse de prendre de l’ampleur et cela, malgré la promulgation de la nouvelle règlementation. Il suffit de faire un tour au niveau des souks et marchés des différentes localités pour s’apercevoir de l’ampleur des dégâts causés. Les étals sont pleins de poissons de petit calibre ne dépassant pas un pouce. Ce qui n’empêche pas les spéculateurs de les céder à 300 dinars le kilogramme.

 

Pour de amples explications, on s’est déplacé au niveau de certains ports de la wilaya de Mostaganem et, sur les lieux, les pêcheurs semblaient tristes et inquiets de la rareté de la sardine et des pertes qu’ils subissent. Interrogé sur cette situation, B. Abderramane va droit au but pour dire: «On est contraint de racler les petits poissons pour ne pas retourner au port bredouilles. Cela nous permettra de subvenir à nos familles.» Un autre matelot entre dans la conversation et souligne «que c’est la seule solution pour amortir les frais, ne serait-ce  que le mazout. Quant à la part du patron, n’en parlant pas.» Devant ce regrettable phénomène, de nombreuses personnes, notamment des promoteurs de pêche et cadres, affirment ne rien comprendre devant le silence des responsables concernés qui sont censés défendre les ressources halieutiques et la mise en application de la nouvelle règlementation qui régie ce secteur. «Même les bureaux d’hygiène et autres services, comme la DCP, devraient s’y mettre notamment au niveau des souks et marchés afin de punir les contrevenants», estime un ancien patron de pêche soucieux du potentiel marin. Pourtant, le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques ne cesse de déclarer, à chaque occasion, qu’il prendra des mesures sévères pour protéger cette espèce ou même des peines d’emprisonnement sont prévues à l’encontre des contrevenants.

Lakhdar Hagani

Partager cet article

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires

ahmed 24/11/2010 09:41


Merci Monsieur ou Madame ou Melle, pour votre blog. Continuez à nous informer.
Ahmed de Toulouse


amine 05/11/2010 08:54


Il faut informer, prévenir et surtout offrir une formation convenable à nos pécheurs.


Ahmed 01/11/2010 18:09


Comment faire, c'est bon de faire des constats M.Hagani.