Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 21:27

par Salah C.

Le prix du ciment ne cesse d'augmenter pour atteindre, la semaine dernière, les 800 DA le sac de 50 kg, soit plus du double du tarif officiel.

Chez les auto-constructeurs, toutes les données sont faussées avec des répercussions sur les prévisions. Ce qui les a contraints de faire une halte en attendant mieux. La spéculation est encore une fois montrée du doigt.

 A la sortie d'usine, le sac de ciment de 50 kg est facturé à 280 DA. Un prix auquel il faut ajouter 40 DA de marge pour le grossiste et 60 pour le détaillant, soit un prix de vente de 380 DA. Or, dans la réalité, ce prix n'est jamais pratiqué et même chez le détaillant (et le prix négocié pour une grande quantité de 200 sacs) ne peut en aucun cas descendre en dessous de 500 DA, soit un plus de 120 DA, alors que pour des bricoles nécessitant seulement quelques sacs, le prix est non négociable, «750 DA à prendre ou à laisser !». «Mais, le plus grave dans cette pénurie préfabriquée est que des réseaux se redéploient actuellement afin de revenir à des activités de conditionnement mais en trichant sur le poids en ne mettant par exemple que 42 kg ou au meilleur des cas 45 pour des sacs contrefaits portant la mention 50 kg. Par conséquent, le dosage du mortier ou du béton est totalement faussé du fait qu'on se réfère uniquement au nombre de sacs pour des quantités données de sable ou de gravier», nous explique un entrepreneur qui a dû mettre en chômage quelques-uns de ses travailleurs.

 Même si les prix sur le marché parallèle équivalent le double, voire le triple dans certaines régions, il n'en demeure pas moins qu'à chaque augmentation des producteurs, les grossistes exploitent cette opportunité pour accroître leur marge bénéficiaire. Cette dernière, même fixée pour les deux maillons de la chaîne de distribution, est considérée dérisoire car les grossistes comme les détaillants avancent qu'eux aussi, ils doivent faire face à des frais de manutention et de transport et que les 60 et 40 DA n'arrangent pas leurs affaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires