Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 19:14

Net, clair et précis, se veut l’engagement du nouveau wali de Mostaganem, M. Maabed Ahmed, à propos de l’assainissement de l’administration de ses dysfonctionnements, de ses talitres et de son mauvais sang. C’est du moins ce que laisse entendre son intervention, à l’occasion de la réunion d’hier au siège de la wilaya, devant les 10 chefs de daïras, les 32 maires, outre les directeurs de l’exécutif, où il a martelé plus d’une fois, l’irréversible nécessité d’appliquer, sans exégèse, les nouvelles instructions du ministre de l’Intérieur en la matière. Ainsi, le premier fonctionnaire de la wilaya s’est mis dans la peau du citoyen, pour faire son avocat, non sans exhiber l’épée de Damoclès à l’égard de tout contrevenant à cette nouvelle valeur requise à l’administration pour une efficience dans le temps, l’espace et la manière, puisque l’Etat ne lésine aucunement sur les moyens physiques et les ressources humaines, soutient M. Maabed Ahmed. A cet égard précis d’ailleurs, ce dernier est allé manifester avec beaucoup d’énergie, l’impératif sine qua none de l’administration à veiller à se doter d’espaces respectueux, d’outils conformes pour répondre dans les meilleurs délais aux sollicitations des citoyens, comme au sujet des documents d’état civil entre autres CNI, passeports et aussi les fameuses cartes grises. Mieux, le nouveau wali qui désire de l’administration un nouveau comportement, est allé aussi ausculter certaines incongruités des ressources humaines, pour sommer les responsables à mettre aux guichets à la disposition du public, des employés dignes du sens de l’accueil et de l’information. En somme, toute un conduite qui est alors attendue. De quoi espérer ne plus voir nos compatriotes plier l’échine pour parler au guichetier, comme l’on voit encore dans pas mal d’administrations
Ilies Benabdeslam Echo d'Oran

A.H

Partager cet article

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires