Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 00:06

La Maison des Jeunes de la ville de Sidi-Ali, située à quelque 45km à l’est de Mostaganem, semble faire planer une menace sur la santé de la frange juvénile qui la fréquente, en raison de la présence d’amiante relevée dans ses structures, par la commission de l’APW chargée du dossier. Cette infrastructure relevant du secteur de la Jeunesse et des Sports contiendrait en effet de l’amiante, produit réputé cancérigène et dont les émanations sont à l’origine de cancers de la plèvre et autres allergies. C’est du moins le constat fait, lors d’une inspection diligentée par une commission de l’APW, chargée du dossier de la Jeunesse et des Sports. En effet, dans leur rapport, les élus APW tirent la sonnette d’alarme et se disent surpris par la persistance de cette phénomène, d’autant plus que Mme le wali elle-même a pris une mesure conservatoire, en décidant la fermeture préventive de cette Maison des Jeunes. Or en dépit de cette mesure préventive, «l’édifice a été autorisé à l’accès et continue d’être utilisé dans différentes activités et à exposer nos enfants à un réel danger», lit-on sur le rapport. Les mêmes élus font état de nombreuses infrastructures, recensées au niveau de la wilaya de Mostaganem et qui sont délaissées, à l’instar de Sidi-Ali, dont le complexe sportif souffre d’un manque d’entretien, à l’image du mur d’enceinte non conforme, des salles et des nombreux équipements, comme la chaudière.

Dans le même contexte, 5 associations activant à Sidi-Ali ont interpellé les instances concernées, pour intervenir afin de mettre fin à cette situation, qui selon elles «laisse planer une catastrophe sur les jeunes et sur leur environnement immédiat».

Lakhdar Hagani

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires

amine 12/01/2009 07:37

Allah yrhame Achouhadas.