Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 00:10

par A. D.

Les habitants de Aïzeb, une localité située à 7 km à l'est de la ville de Mostaganem, ont bloqué hier la RN 11 menant de Mostaganem vers Sidi ali (cassaigne), au niveau de la plage de Sonaghter. Les habitants, des jeunes pour la plupart, ont commencé à se rassembler dans la matinée de ce samedi. Ils ont bloqué la route, perturbant la circulation automobile des heures durant. Les protestataires, des dizaines, réclament d'être recrutés au niveau du chantier pour la réalisation d'une unité de dessalement de l'eau de mer prévue à proximité de la localité de Aïzeb, selon les propos recueillis.

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 00:10

par M. Z.

Les résultats de cette vingt-cinquième journée ont été surtout marqués par les changements opérés dans la partie basse du tableau où le RCO a réalisé une excellente opération, dépassant ainsi au classement le FCO et l'IRBSMB. Les jeunes du Raed ont fourni un match héroïque face à la JSEA qui ne s'attendait certainement pas à cette réaction. Cette victoire a enfoncé davantage le FCO, défait sur son terrain par le leader témouchentois qui a consolidé ainsi sa position devant le Zidoria, qui a atomisé son homologue de Sidi M'hamed Benali par un score sans appel de 5 à 0. De son côté, l'ASB Nédroma a bien exploité les échecs du FCO et de l'IRBSMB pour s'éloigner de la zone dangereuse à la faveur de son succès sur le CRB Hennaya. C'est le cas également du CRBSA (Sidi Ali, Cassaigne) qui a ramené un précieux point dans le derby qui l'a opposé à l'IRBSL (Sidi Lakhdar, Lapasset) disputé à Oran. Dans les autres empoignades, le Nasr Sénia a surpris les Arzéwiens de l'OA «3» et renoue avec la victoire après une série de mauvais résultats.
A Tlemcen, l'ICST a exploité la venue du MB Sidi Chahmi pour ajouter trois points à son compteur. Idem pour le NRB Béthioua qui a pris le meilleur sur le CRB Ben Badis.

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 00:10

 Sidi Ali

 

 

 

 

 

 

 

 

Association des activités

 

 

 de jeunes

 

 

Maison de jeunes

 

 

 Sidi Ali

 

 

BELKHODIA

 

 

Elghali

 

 

Association El Istibssar

 

 

Sidi Ali

 

 

Maison de jeunes

 

 

Sidi Ali

 

 

BELGUECHAM

 

 

Chaabane

 

 

Association des activités de

 

 

 jeunes ouled bouziane

 

 

 

 

 

 

 

 

Association des activités

 

 

de jeunes Centre culturel

 

 

Centre Culturel

 

 

Sidi Ali

 

 

HEDJAR

 

 

Lakhdar

 

 

 Ben Abdelmalek Ramdane

 

 

 

 

 

 

 

 

Association des activités

 

 

 de jeunes

 

 

Benabdelmalek Ramdhane

 

 

Centre Culturel  Ben

 

 

Abdelmalk Ramdane

 

 

ZITOUNI

 

 

 Noureddine

 

 

 Hadjadj

 

 

 

 

 

 

 

 

Association des activités

 

 

de jeunes Hadjadj

 

 

M.J Mohamed

 

 

Ben Badra Hedjadj

 

 

HAOUANA

 

 

Abdelkader

 

 

 Sidi Lakhdar

 

 

 

 

 

 

 

 

Association des activités de

 

 

 jeunes Sidi Lakhdar

 

 

Centre Culturel

 

 

Sidi Lakhdar

 

 

Aoud

 

 

lakhdar

 

 

Association Promotion

 

 

Tourisme et Echange de jeunes

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 00:10

Cliquez sur le lien pour voir Sidi ali en images.
http://album-photo.geomagazine.fr/ap/album/2766/
Quelques photos sont de notre frère le Professeur ALI.
De notre de Docteur criminologue Mèziane Kadour.
De M et Mme Holton.

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 00:10
Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 00:10

par H. B.
Des informations sont parvenues aux éléments de la gendarmerie nationale de Hadjadj, dans la wilaya de Mostaganem, faisant état de la présence d'un groupe de jeunes au niveau de la plage de Hadjadj.

Ils se préparaient à quitter le territoire national vers les côtes espagnoles. C'est ainsi qu'il a été procédé dans la nuit de ce jeudi à l'arrestation de 6 jeunes individus originaires d'Alger. Il s'agit de D.M., 25 ans, L.N., 31 ans, D.A., 28 ans, B.M., 26 ans, K.D., 27 ans, et A.H., 28 ans. Une somme importante en monnaie nationale et en devises a été également saisie.

Les mis en cause seront présentés aujourd'hui devant le tribunal de Sidi Ali.

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 00:10

Très bonne initiative.

En ce moment dans le Collège du Chahid Mohamed EL Djebli de Sidi Ali , juqu’à la fin de la semaine prochaine, se déroule une exposition et des conférences sur l'alphabétisation.

Merci à toute l'équipe pédagogique et  aux élèves du Collège.

 

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 00:10

 

par H. B.

Des sources responsables révèlent que la daïra de Sidi Lakhdar dans la wilaya de Mostaganem vient de bénéficier de l'ouverture de deux nouvelles plages, l'une à Petit Port côté Est mitoyenne au port de pêche dans la commune de Sidi Lakhdar, l'autre au niveau de la zone dite «Cheaïbia» relevant de la commune de Benabdelmalek Ramdane. Une commission a supervisé les lieux et les bureaux d'étude se préparent pour livrer les travaux d'aménagement dans les plus brefs délais et procéder par la suite à la délimitation des superficies concernées par les concessions au profit des opérateurs. Nos sources affirment qu'à ce jour les travaux n'ont pas été lancés au niveau des deux plages sus-évoquées.

Les plages du Dahra Est suscitent tous les ans un engouement particulier d'estivants qui viennent de plusieurs wilayas de l'Ouest en quête de plaisir et repos. A noter que ces deux plages, en dépit qu'elles ne soient pas surveillées, enregistrent des milliers d'estivants chaque saison estivale, ce qui a d'ailleurs contraint les responsables à prendre des mesures nécessaires pour les ouvrir.

Au niveau de la wilaya, on compte actuellement 21 plages surveillées y compris les deux nouvelles. Selon les statistiques de la protection civile, 7.311.470 estivants ont visité les plages du 1er juin au 30 septembre 2007 dont la majorité ont afflué des wilayas d'Oran, Mascara, Relizane, Tiaret, comme on a comptabilisé 6 noyés au niveau des plages surveillées et 25 autres dans les plages non surveillées.


Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 00:10

Célèbres depuis la nuit des temps, ou entrées depuis peu dans nos pharmacopées, ces plantes sont les plus utilisées contre les troubles de la digestion. N’hésitez pas à les associer pour renforcer leurs effets bénéfiques.
Fenouil : plante méditerranéenne au parfum d’anis, réputée dès l’Antiquité. Apéritif, digestif et carminatif, le fenouil (besbes) stimule l’estomac et l’intestin, en favorisant l’expulsion des gaz. Recommandé en cas de pesanteur gastrique, flatulences et éructations.
Brocoli
: cousin du chou, utilisé pour son suc alcalin. Régulateur de l’acidité gastrique, le brocoli pourrait inhiber la bactérie H. pylori, responsable d’inflammations et d’ulcères. A conseiller contre les agressions de l’estomac.
Curcuma
: plante aromatique et médicinale, bien connue en Orient où elle est dévolue aux maladies du foie. Remarquable tonique du système digestif, le curcuma (erq asfar) s’utilise pour lutter contre les sensations de surcharge.
Artichaut
: consommé depuis le XVe siècle, l’artichaut a révélé récemment l’intérêt de ses actifs amers. C’est un efficace draineur hépatique et rénal, à utiliser notamment si vous souffrez de digestion lente.
Sauge
: sauge officinale (souak ennebi), sauge sclarée et sauge d’Espagne sont des variétés de la fameuse «herbe sacrée» des anciens. Actuellement conseillée dans le traitement de la digestion lente, accompagnée de ballonnements et de flatulences.
Matricaire : inscrite à la pharmacopée de 26 pays dans le monde, plante également dénommée camomille allemande (baboundj), encore utilisée en tisanes malgré son amertume, la matricaire intervient avec succès contre les spasmes gastriques et intestinaux.
Romarin
: arbrisseau aromatique, riche en composants puissants (huiles essentielles, acide rosmarinique...). Stimulant et détoxifiant du foie, le romarin (iklil) combat l’insuffisance de la fonction biliaire, apaise les crampes et ballonnements accompagnés de constipation.

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 00:10

Pour moi c'est des Moudjahiddines et Chouhadas Allah Y Rahmhoum.
Hommage à Hadj ZerouKi Boumehdi Allah Y Rhmou, et tous les Moudjahiddines.
Précision pour Belhamiti c'est el hadj Bendhiba dans le texte.



Je précise:Les textes d'époque Sans Correction.

Article de presse de l'Echo d'Oran MOSTAGANEM - Assassinat de Laurent François

 

Ce dimanche 31 octobre 1954, à la tombée de la nuit, un groupe d'hommes sous les ordres de Sahraoui et Belhamiti se réunit au lieu dit " Oued Abid ". Sahraoui dispose d'armes de guerre (3 carabines italiennes, un fusil mauser et des munitions) qui lui ont été procurées par Bordji Amar.
Cette réunion a pour but l'organisation d'une attaque qui doit être déclenchée à une heure du matin.

Tous se réunissaient vers le centre de Cassaigne ; Belhamiti prenait la tête d'un demi-groupe composé de Mehantal, Belkoniène, Chouarfia qui devaient se poster légèrement au sud et à l'Est des bâtiments de la gendarmerie.

L'autre demi groupe sous la direction de Sahraoui Abdelkader et composé de Belkoniène Taïeb, Tehar Ahmed et Beldjilali Youssef allait par l'Ouest s'approcher de la cour extérieure de la gendarmerie.

C'est à ce moment là que survint une automobile qui stoppait devant la cour extérieure, côté est de la gendarmerie. Le demi groupe de soutien de Belhamiti se dissimula dans un fossé bordant la route. Belkoniène et Tehar de leur côté, de peur d'être surpris eux aussi, cherchèrent à se dissimuler derrière les bâtiments de la gendarmerie ; ils y retrouvèrent Saharaoui Abdelkader qui leur donna l'ordre de se porter en avant et de tirer sur les arrivants. 

Laurent François, conducteur du véhicule, et Mendez Jean-François, son compagnon de route, revenaient d'un bal de Mostaganem et rentraient à Picard ; sur leur route ils étaient arrêtés par monsieur Mira - gérant de la ferme Monsonégo - qui leur demanda d'alerter la gendarmerie car il était attaqué. Des coups de feu claquèrent alors mais sans les atteindre. Laurent François et Mendez Jean-François se précipitèrent donc vers Cassaigne et venaient donner l'alerte à la gendarmerie.

Laurent François sonnait au portail d'entrée et tous deux attendaient qu'on leur ouvre ; ils étaient éclairés par l'ampoule électrique allumée au-dessus du portail qui faisait d'eux une excellente cible pour les tireurs embusqués.

Belkoniène et Tehar, en position de tireurs immédiatement derrière la clôture en fil de fer de la gendarmerie, à une vingtaine de mètres environ de Laurent François et de Mendez Jean-François, tirèrent chacun un coup de feu. Laurent François s'écroula, mortellement atteint d'une balle à la nuque ; Mendez Jean-François s'affaissa mais n'était pas atteint par la balle qui allait s'écraser près d'une meurtrière dans le mur de la gendarmerie.
Un troisième coup de feu fût tiré sans atteindre sa cible.

L'attaque prévue de la gendarmerie était un échec pour les terroristes qui s'enfuirent et se replièrent au lieu-dit " La pierre Zerouki ".
Une première victime civile de 22 ans s'inscrivait sur la liste de milliers d'autres au cours de cette guerre

*********************************

Verdict de la Cour d'Assises de Mostaganem du 24 juillet 1955

Condamnés à la peine capitale : Belkoniène Taïeb,
Tehar Ahmed et
Saharoui Albdelkader

Travaux forcés à perpétuité : Belhamiti

Vingt ans de travaux forcés : Chouarfia, Belkoniène Mohamed

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article