Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 19:21

FERMETURE DES AMBASSADES SYRIENNES DANS LES PAYS ARABES

Une altercation verbale entre l’ambassadeur d’Algérie au Caire, Nadir Larbaoui et le ministre qatari des Affaires étrangères, Cheikh Hamad bin Jassim Al Thani s’est produite lors d’une réunion de la ligue arabe en Egypte, consacrée à la fermeture des représentations diplomatiques syriennes dans les pays arabes. Le ministre qatari aurait demandé des explications, en usant d’un langage peu diplomatique, sur le refus de l’Algérie de renvoyer l’ambassadeur syrien en Algérie.



Le Qatar s’en prend une nouvelle fois à l’Algérie
En effet, selon plusieurs médias arabes notamment égyptiens ( dont Al-Ahram) et libanais, le diplomate qatari a eu droit à une correction algérienne de la part de l’ambassadeur en poste au Caire surtout après que Cheikh Hamad bin Jassim Al Thani s’était emporté face la remarque de Nadir Larbaoui qui lui faisait le reproche d’”ingérence dans les affaires internes d’un pays ami et frère”. Le ministre qatari, aurait lancé selon les mêmes sources, à l’adresse du diplomate algérien cette phrase : “votre tour viendra” allusion faite aux soulèvements dans certains pays arabes connus sous l’appellation de “printemps arabe”. Ce dernier lui a répliqué par des accusations portées contre le Qatar en le tenant pour responsable du “complot” en Syrie et dans d’autres pays arabes. Les médias égyptiens ont précisé sur cette affaire que l’ambassadeur algérien aurait même associé à ce complot l’actuel secrétaire général de la ligue arabe. «C’est un complot émanant de vous personnellement et c’est un dépassement envers la loi et la Charte (de la Ligue arabe), et vous êtes à la tête du sabotage non pas seulement en Syrie mais dans tout le monde arabe, également».«Vous et le secrétaire général, vous commettez des crimes contre la Syrie et la nation arabe», a ajouté Nadir Larbaoui, selon les mêmes sources.


Ismain (J.reflexion)
O..H
Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 13:34

Dans la journée de ce dimanche, une cinquantaine de commerçants s'étaient rassemblés pour observer un sit-in devant l’annexe de la direction des impôts de la commune de Sidi Ali. En effet, joints par téléphone ces commerçants de détail venus des différentes localités de la daïra nous ont réclamés que cet acte de protestation était contre ce qu'ils qualifient de surtaxe pour ce qui concerne le prix exorbitant des impôts qu’ils ont reçu. Les commerçants jugent que les impôts sont astronomiques et  revendiquent à la dite direction la revalorisation de ces taxes.

          


Bouziane Kamel (journal reflexion)
O.H
Repost 0
Published by O.H - dans sidi-ali
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 11:25

ORGANISE CHAQUE ANNEE AU MOIS D’AOUT : Le festival de Sidi Lakhdar Benkhelouf est désormais national

 

Le festival de Sidi Lakhdar Benkhelouf   qui se  déroule habituellement tous les mois d’aout,  est officiellement national. La prochaine édition, la 29ème   ne sera plus réduite  à une manifestation  locale ordinaire, indique Mr Bouferma Hadj, futur membre du  bureau exécutif du commissariat du festival. Ainsi M. Abdelkader Bendamache de Mostaganem  est le commissaire  de ce Festival national. Ce grand   artiste de renommée nationale, vient d’être nommé officiellement par le ministère  de la culture comme commissaire de ce festival.  Avec sa riche expérience, Bendamache donnera certainement un plus à la culture mostaganémoise.  A cet effet, un riche programme  sera élaboré par cet artiste avant d’être soumis à son comité exécutif.  Deux artistes locaux  de la lignée  du saint poète et moudjahid Benkhelouf  ont été sélectionnés pour faire partie  du comité de ce  festival national.   A titre d’information, Sidi Lakhdar Benkhelouf, Meddah Errassoul de tous les temps a légué un riche patrimoine aux générations  principalement en hommage au prophète Mohamed (qsssl) constitué de près de  700 quacidats. Il est né à la fin du VIII e siècle de l’Hégire et a vécu 125 ans  et demi, et  était très proche du peuple .Une grande partie  de son répertoire de la poésie populaire dans laquelle puise la musique chaâbi.                        
 
H.I ( J. REFLEXION)
A..H
Repost 0
Published by O.H - dans sidi-ali
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 10:03

Le secrétaire général de la wilaya a réuni samedi au niveau les chefs de daïra, les P.APC et
les secrétaires généraux des daïras et des communes pour débattre de la problématique du foncier qui demeure un handicap pour toutdéveloppement local.
«Cette situation dira-t-il va nous amener à recourir à la propriété privé pour réaliser les 14
marchés couverts à travers la wilaya, lesquels n’ont pas été lancés par manque d’assiette.
La wilaya compte matérialiser 22 marchés couverts si le foncier est disponible, pour prendre
en charge le commerce informel. Le recours aux propriétaires privés nécessite des mesures
administratives pour la régularisation et l’indemnisation de l’expropriation.»
Pour rappel, la wilaya a mis à la disposition des marchands informels, 1.700 locaux à travers
la wilaya. Dans un autre registre, le Secrétaire général a souligné l’importance de la
coordination entre les élus et les services de l’administration pour la réalisation des projets
en fonction de la demande de la population.
Il a également relevé le problème du traitement des déchets ménagers en entendant la réalisation de centres d’enfouissement à Sidi Ali, Bouguirat, Ain Sidi Cherif, Hassi Mameche.

S.B L'Echo d'Oran

O.H

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 20:50

ainbrahim4
ainbrahim4
par sidi-ali O.H

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 13:02

A la grande satisfaction des agriculteurs de la région de Sidi Ali, Daîra située à 50 km à l’est de Mostaganem, une grande battue aux sangliers a été organisée ce week-end au niveau de la dense forêt de Chouachi.

Une initiative prise par les autorités de wilaya tant saluée par les habitants des zones rurales, dont ces derniers se sont longtemps plaints, quant aux préjudices occasionnés à leurs cultures et qui s’élèvent à des dizaines de millions de centimes. Les responsables compétents ont autorisé  ces grandes battues de régulation  des sangliers  tous  les vendredis au niveau de cette  commune pour une durée d’un mois croit-on savoir , avec pour  principal objectif  le  respect de  l'équilibre agro-sylvo-cynégétique. Ces dernières années, il a été constaté la prolifération  de ces bêtes sauvages, devenues un casse tête dans le milieu des fellahs. La campagne en question a rassemblé des dizaines de chasseurs, aidés de chiens. Cette dernière  s'est déroulée dans des conditions de sécurité adéquates. Au terme de cette  partie de chasse très attendue, une dizaine  de sangliers  et marcassins ont été tués au total.  Après cette battue de régulation visant à limiter la population de sangliers capables, en trop grand nombre, d'occasionner de sérieux dégâts aux cultures et aux automobilistes qui roulent la nuit, nul doute que les exploitants agricoles apprécieront ce geste qui s'inscrit dans le souci du monde de la chasse de préserver l'équilibre de la faune et de la flore. Il est à signaler que d’autres battues ont été également organisées dans plusieurs régions du Dahra ‘’est’’ de Mostaganem.


H.Imène (Journal Reflexion)
Lundi 28 Janvier 2013

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 11:37

La polémique prend de l’ampleur dans la région de Sidi Lakhdar situé près de 50 km à l’Est de la capitale du Dahra Mostaganem et à 10 km de Sidi Ali , suite à la mort mystérieuse de plusieurs sangliers. Ce phénomène n’a pas manqué de susciter une grande inquiétude parmi les écologistes et les chasseurs qui regardaient, impuissants, disparaître cette espèce de l’équilibre écologique. Plusieurs hypothèses avaient été avancées pour tenter d’expliquer cette mort étrange de ces animaux pour comprendre la source du mal. Pour certains, la mort de ces bêtes sauvages est due probablement aux produits de traitement notamment les phytosanitaires que les fellahs emploient pour leurs cultures et peuvent être mortels. Les autorités de leur coté disent ne pas être en mesure de tirer de conclusions. La contrée abrite, en effet, des colonies de sangliers que les habitants ont pris l'habitude de voir. Quelle fut leur surprise en les découvrant morts en pleine forêt. D’autres ont été retrouvés sur le tronçon routier reliant petit port plage à Sidi Lakhdar. A signaler que les sangliers retrouvés morts sont près d’une dizaine selon nos informations.

Imane.H (J.Reflexion)

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 11:27

 Le jour de dimanche qui est jour de marché hebdomadaire à Sidi Ali, voit les lieux se remplir de bon matin ou même dès les premières lueurs de l’aube, par un grand nombre de marchands habitués à ce genre de commerce important, venant des régions voisines, soit pour écouler une marchandise ou acheter une autre. Les citoyens profitent de cette journée pour retirer des documents administratifs. Un grand nombre de citoyens prend d’assaut les guichets de l’état civil en provoquant en même temps une situation tumultueuse dans la salle d’attente. Que faire alors devant cette situation qui se répète chaque dimanche, se lamente un agent de l’état civil qui se voit saturé en ce jour de marché devant le nombre croissant de demandeurs de documents. Selon des usagers rencontrés sur les lieux, il faut que les services concernés identifient les citoyens qui ont réellement besoin des documents, afin de leur accorder une priorité.

Benharrat

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 20:23

LE WALI DE MOSTAGANEM INSISTE SUR LE DIALOGUE : "Les élus doivent être à l’écoute du citoyen"

Dans une visite de travail et d’inspection effectuée au niveau des daïras de Sidi Ali et de Mesra, le wali de la wilaya de Mostaganem, M.Houcine Ouddah, a recommandé aux nouveaux élus, de traiter directement avec le citoyen en toute transparence et honnêteté. Ce dernier est un partenaire essentiel à ne pas négliger dans le développement de la wilaya.



LE WALI DE MOSTAGANEM INSISTE SUR LE DIALOGUE : "Les élus doivent être à l’écoute du citoyen"
En effet, le premier responsable de l’exécutif a insisté sur l’ouverture du dialogue avec la société civile et le mouvement associatif, dans le but d’être à l’écoute des préoccupations et doléances du citoyen. Une occasion propice pour renforcer la relation entre le citoyen et l’administration. Le wali a ajouté que  l’administration  est  disposée  à  réaliser tous les projets de développement selon les priorités conformément à ce qui est stipulé par la loi.  Ce dernier a insisté  sur  le caractère  prépondérant de l’assemblée  qui a pour mission de converger en  toute cohérence  loin des  mésententes  partisanes ou politiques  afin de prendre en charge les préoccupations des citoyens pour éviter de tomber dans l’anarchie et le désordre.  Dans un autre contexte, le wali a inspecté plusieurs projets de développement à la daïra de Sidi Ali, Tazgait, Ouled Maâla et Khadra où il a procédé à plusieurs   inaugurations de projets liés à l’amélioration du cadre de vie du citoyen. Il s’agit de projets de raccordement d’eau potable, des routes et des d’infrastructures administratives. Cependant, une enveloppe financière de 900 millions de cts a été consacrée pour le revêtement et la modernisation de la RN90A, sur une distance de 25 km, reliant Mostaganem, Relizane et Chlef. En marge de cette visite, le wali a été à l’écoute des citoyens qui ont étalé leurs préoccupations liés aux problèmes du logement, de l’emploi et les aides aux activités agricoles. Avant de clore sa sortie, le wali a rendu visite aux jeunes promoteurs qui ont bénéficié de nouveaux projets dans le cadre de la résorption du chômage  et dont les résultats ont été que bénéfiques. Pour rappel, les autorités locales, ont procédé à la distribution de 185 logements à Ain Boudinar, Safsaf,Sirat et Souaflia, cela se passe au moment où le taux d’avancement des travaux de réalisation de logement à Oureah  est à 80%. Par ailleurs, les logements promis aux 209 familles du bidonville de « Typhus » sont achevés à 75%. Alors, que les travaux de réalisation de 2600 logements  sociaux locatifs à « El Hchem »  ont été lancés dernièrement.


Rym.B de J.Reflexion
Dimanche 23 Décembre 2012
Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 23:16

Message de notre frère Ammour Djamel

Salem , le grand bonjour à toute la population de Sidi Ali. Et félicitations pour leur nouveau PAPC et son staff, dont je leurs annonce mes souhaits d'être à la hauteur de nos attentes: "bon courage, bon début et surtout la patience et la continuité. On vous attend tous". C'est une responsabilité ......

merci

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article