Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 09:33

L’ambassadeur de France à Alger, a été accueilli hier matin par Mme le wali, avant de se rendre à la Chambre du commerce et de l’industrie avec ses proches collaborateurs, notamment le consul général à Oran. Après l’accueil chaleureux par les représentants de la Chambre,le diplomate français a tenu une allocution au cours de laquelle il a parlé du partenariat et des investissements, car Mostaganem recèle beaucoup de potentialités économiques, culturelles et touristiques. L’ambassadeur de France a indiqué qu’il a été charmé par cette ville en ce jour ensoleillé. Devant les membres de la Chambre, des invités et de la presse locale, il dira qu’il est fort possible de concrétiser en commun un développement dans tous les secteurs d’activité, notamment dans l’agriculture, dans les PME- PMI, et autres secteurs tels que l’énergie, le transport et l’industrie. C’est une première visite d’un ambassadeur de France à Mostaganem. Il ajoutera: «Nous avons la possibilité de nous déplacer dans toutes les wilayas d’Algérie, surtout avec la réalisation de l’autoroute Est-Ouest, à moins de 4 heures nous sommes à Alger. Au sujet des relations entre la France et l’Algérie, si une certaine presse parle d’une soi-disant froideur, il ne faut la croire, a-t-il dit . Tout ne va pas si mal, il y a des hauts et des bas, il faut faire avec, les choses avancent. Il faut croire que les entreprises françaises sont actives à Alger. Il faut accompagner les entreprises pour rencontrer les différents partenaires, car nous avons les mêmes concepts. Il faut dans ce contexte voir l’aspect positif des choses,a-t-il encore ajouté. Abordant le partenariat entre les entreprises algériennes et française , l’hôte de la ville de Mostaganem dira que les français sont à la recherche de partenariat, d’autres sont en prospection pour l’investissement d’importance pour le développement des entreprises et les citoyens doivent jouer le jeu avec le partenariat, dans le but de développer le savoir-faire et le transfert technologique. Le diplomate français son intervention en soutenant deux programmes: «Le développement de l’exportation et le jumelage des PME, dans le but de faire ensemble les marchés pour fournir des produits aux pays du tiers monde. On croit beaucoup à ce programme qui entre dans le vif du sujet. En tout état de chose, les Français sont en quête d’un partenariat avec les Algériens, notamment Mostaganem, car cette wilaya a beaucoup de potentialités».

S.B

Partager cet article

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires