Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 09:58
 Une trentaine d’agriculteurs de Mostaganem, surtout dans le Dahra est, viennent d’être mis en demeure par la BADR de rembourser leurs crédits auquel cas la banque sera dans l’obligation de transmette leurs dossiers à la justice. «Il s’agit de dettes s’élevant à des centaines de millions, contractées essentiellement -lors de la campagne agricole 2008/2009 dans le cadre du RFIG- par des céréaliculteurs», précise une source de la banque. Selon le SG de l’UNPA de Mostaganem, c’est cette organisation qui est actuellement à faire l’intermédiaire entre les deux parties, afin d’amener la banque à accorder aux fellahs concernés un autre délai pour le remboursement des sommes empruntées. Mais on croit savoir que la banque n’accorde pas trop de crédits à cette démarche. Un cadre dira à ce propos que «les agriculteurs, dans leur majorité, ont pris le pli de voir leur dettes effacées par l’Etat, ce qui les rassurent outre-mesure et les poussent à ne pas s’approcher des banques dans les délais prévus. A la direction des services agricoles, on ne cache pas son mécontentement devant les difficultés remontées ainsi à la surface tout au début de l’application du crédit RFIG par les banques, après avoir trainé pendant des mois. Selon les services agricoles de Mostaganem, qui précisent que 38 agriculteurs ont bénéficie du crédit RFIG pour 1.243 quintaux de semence sélectionnée, environ 120 fellahs sont devant les tribunaux pour cause de litiges ente les membres des exploitations agricoles.
LAKHDAR HAGANI CORRESPONDANT DE LA VOIXSUC40118

Partager cet article

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires