Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 17:42
  Un autre Algérien arrêté en Espagne par Salah C. Un groupe de cinq harraga a été intercepté samedi matin, aux environs de deux heures, par les éléments de la garde communale de Hadjadj, dans la wilaya de Mostaganem. C'est au niveau de la plage de Hadjadj que le groupe a vu sa tentative de départ avortée par les éléments de la garde communale. Des jerricans d'essence et des vivres, ainsi que du matériel d'orientation ont été également saisis. Les 5 harraga et le matériel saisi ont été remis à la Gendarmerie nationale de la commune de Hadjadj. H. B. Soupçonné d'être lié à une organisation terroriste à laquelle il apportait son soutien financier en logistique, un Algérien a été arrêté hier, à Pampelune, dans le nord de l'Espagne,par la Garde civile. Cette dernière, qui a annoncé cette arrestation dans un communiqué, repris par l'AFP, précise que cette opération a été menée conjointement par les polices espagnole, autrichienne, française et italienne pour porter le nombre de personnes arrêtés dans ce cadre à une dizaine. La Garde civile indique que l'Algérien en question était visé par un mandat d'arrêt européen lancé par les autorités italiennes pour «délit d'association de malfaiteurs et de fabrication de faux papiers d'identité». Le document précise, par ailleurs, qu'en attendant son transfert en Italie, l'accusé est détenu à Madrid. Ce dernier serait soupçonné d'être un membre d'un réseau installé en Italie et qui aurait des ramifications en Autriche, Espagne, Grande-Bretagne et Suisse. Selon la Garde civile espagnole, le réseau avait pour mission d'obtenir des fonds en Europe pour l'envoyer ensuite en Algérie dans le but de financer les activités de la branche d'Al-Qaida au Maghreb. Cette arrestation survient un jour après le démantèlement dans plusieurs pays d'Europe d'un groupe de faussaires algériens, spécialisé dans la fabrication de documents d'identité et qui avait usurpé les identités de certains joueurs de football algériens évoluant en France. Au total, 17 personnes ont été mis sous les verrous, dont 6 en Italie. Sur ce coup de filet, une source policière de Milan avait indiqué à l'AFP à l'issue de cette opération : «nous avons arrêté 5 personnes, la sixième a reçu son mandat d'arrêt alors qu'elle se trouvait déjà en prison pour un autre délit». La même source avait précisé que quatre autres personnes ont été épinglées en Algérie, deux en France, deux en Autriche, une en Angleterre, une en Espagne et une en Suisse». Toutes ces personnes sont soupçonnées d'avoir participé à des vols à main armée et des cambriolages dont le butin aurait été illégalement transféré en Algérie. La police milanaise avait expliqué que «les forces de l'ordre soupçonnaient ces personnes de financer des activités terroristes en Algérie car certaines d'ente elles se trouvent sur les listes antiterroristes de l'ONU. Le juge chargé de cette affaire, et qui a émis les mandats d'arrêt, n'avait retenu comme délits que celui de fabrication de faux documents d'identité et recel. Enfin, et concernant les noms de joueurs algériens qui ont été usurpés, la police de la capitale lombarde s'est refusée de donner de noms se limitant à citer les clubs dans lesquels ils évoluent comme Marseille, Rennes, Auxerre ou Sochaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by sidi-ali
commenter cet article

commentaires

affif 15/11/2009 20:15


bonjour,
Comment vont les interpelés.