Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 21:22

Ils ont investi dans la politique, le business : Ces nouveaux riches qui débarquent à Mostaganem

Mostaganem cette ville jadis attirante de par la courtoisie de ses habitants, sa propreté et surtout par son mode de vie où on pouvait, à souhait, gouter à l’amabilité et à la courtoisie voire à cette bonne éducation des habitants qui se connaissaient tous et se respectaient mutuellement.



Ils ont investi dans la politique, le business : Ces nouveaux riches qui débarquent à Mostaganem
Cette ville si gaie et accueillante de par son climat, sa verdure et surtout ses forêts et ses plages qui entouraient la ville telle une mère tenant dans ses bras son nouveau né!Hélas cette ville se bâtardise aujourd’hui à vue d’oeil et comment: Tout un chacun se revendique de cette ville et s’érige en représentant autoproclamé; les arrivistes (les bouhiouf) tel que surnommés par les habitants de la ville ont pris possession des lieux ramenant avec eux toute leur “in- culture ” primitive sans loi ; sans foie; sans ce savoir vivre qui fait la différence! Les bonnes habitudes citées plus haut ont disparues: on ne respecte plus rien Mostaganem est devenue une vraie jungle .Ils ont investis la politique « les sénats, la députations envahies les APC , le busines et sont devenus maitres d’entreprises .Ces jobbards enrichis ont travestis la ville de par des comportements hautement ridicules mais hélas nos responsables s’en foutent royalement et la loi est devenue impuissante face à ses rongeurs des nouveaux temps! Par la complicité de certains cadres de l’administration. La rurbanisation est dans la ville, des décisions sont prises dans le noir et exécutées: deux exemples concrets un élu milliardaire a détourné une enclave de terrain en plein centre ville et les travaux de construction d’une belle arcade est en cours et aucun responsable n’a pu levé le petit doigt .. ou est don la brigade d’urbanisme ! Le deuxième exemple qui a pris (un autre idiot) la décision de lancer le nouveau plan de circulation qui a coute plus de 500 millions de cts et qui tombe a l’echec et le centre ville est devenu plus engorge qu’avant .quand on ne fait que maquiller certains actes et en l’absence de nos vrais notables qui se sont effacés ( ce qui est malheureux !)devant ces nouveaux riches aussi rustres qu’ignares, on devient par la force des choses complices à part entière.
Même nos responsables les mieux intentionnés sont confrontés à cette léthargie des gens de la région, tout en laissant l’initiative aux arrivistes pour ne pas dire à cette faune de rapace d’un nouveau genre qui détruit de par son arrogance notre ville et notre patrimoine civilités! Hélas……Les trottoirs sont re-scattés ,même les cantonniers ne font plus correctement leur travail! nos rues sont sales, nos quartiers commencent à sentir mauvais.

Riad du journal Réflexion

Partager cet article

Repost 0
Published by sidi-ali - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires

bentata 03/02/2010 18:57


c'est le conséquence logique qui découle du vide laissé par les autoctones.


karim 09/11/2009 21:57


ce sont pas les bouyiouf qui detruisent lepaysage ceux sont bien ceux qui sont plus "haut" les voleurs la commune qui en fait rien pr ramasser les poubelles ....


Djamel 21/10/2009 09:14


Il ne manque que le mot racaille pour compléter le tableau. Merci ya ouled Sarkozy. @+


ali 11/10/2009 12:29


ce qui m'a toujours révulsé c'est que tout chez eux est surrannée , fossilisé , embaumé , sentant la naphtaline bon marché.Ce qui est clair c'est que le temps s'est arrété chez eux les enfermant
dans la gangue de l'éternité.Ils se sentent dans la peau des idoles grecques.En somme de doux reveurs drapés dans les oripeaux de leur supériorité atavique.si le ridicule ne vous tue pas , il vous
rend plus ridicule.


ahmed 09/10/2009 12:38


Pour une certaine frange de la population de Mostaganem, nous sommes tous des sous Hommes.
Les Hdars, c'est bien mais entre eux.