Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 00:11

Wilaya de Mostaganem, le retour des guérisseurs.

par H. B.

Le souk de Aïn Safra dans la ville de Mostaganem et ceux de vendredi et dimanche, jours de marché hebdomadaire à Sidi Lakhdar et Sidi Ali, pour lesquels marchands et clients se donnent rendez-vous profitant de la révision déchirante que les responsables de la santé aidés par ceux de la CNAS sur les acquis sociaux, la vieille tentation du recours aux guérisseurs a refait son apparition. Les citoyens qui se rendent aux niveaux des souks sus évoqués ne proviennent pas seulement des zones rurales et autres communes limitrophes. Bon nombre d'entre eux notamment les plus crédules s'y rendent pour solliciter les services de prétendus guérisseurs, ces derniers criant à qui voudra bien les entendre, qu'ils sont capables de prévenir voire guérir toute sortes de maladies. L'argument marche plutôt bien pour les faiseurs de «miracles» et pour cause ! Les premières personnes à tomber dans le panneau se comptent par dizaines. L'une d'entre elles raconte avoir même passé beaucoup de temps avant de revenir de ses illusions «je suis atteint d'une pathologie au niveau du colon, confiera un malade et après m'être adressé à l'un de ces charlatans, je me suis vu prescrire un traitement qui était censé me rétablir en moins de 3 semaines, ce laps de temps passé, aucune amélioration n'a été constatée dans une santé. Certes, j'ai dû difficilement me rendre à l'évidence de la supercherie dont j'avais été la victime consentante. Quant à la manière avec laquelle ce charlatan avait réussi à le convaincre des bienfaits de sa recette. Un autre gogo révèlera : «j'ai été réduit à partir du moment où il avait exhibé sous mes yeux un vieux livre vantant les mérites de tel ou tel remède. J'ai cédé bêtement à la tentation. Ceci étant, les risques encourus par les citoyens qui se laisseront convaincre par ces pseudo-guérisseurs sont nombreux et ce, d'autant plus qu'aucune règle d'hygiène n'est observée, notamment lors de l'extraction d'une dent par exemple. Une hémorragie peut facilement se déclarer après que cet arracheur de dent non parenté ait pour ainsi dire soumis à la torture son naïf de client, qu'après avoir été opéré sans anesthésie, risque de se vider de tout son sang en période de canicule sans parler d'infection qui pourrait en résulter. La vigilance des citoyens est plus que jamais requise car ces marchands de rêves ne sont nullement qualifiés pour de telles pratiques.

Par ailleurs, si l'envie vous prenait un jour de vous faire saigner la nuque pour «évacuer» le mauvais sang comme le prétendent certains guérisseurs communément appelés «Hadjamin», il vaudrait mieux vous adresser à un médecin qualifié ou à un pharmacien qui saura vous recommander à un spécialiste de cette pratique qui avait totalement disparu depuis longtemps des souks hebdomadaires de la wilaya et commence à y faire illégalement se réapparition.

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires

ali 29/01/2008 11:35

monsieur rezig ,à mon avis ,il n'est pas besoin de se lamenter sur le sort de la medecine en Algérie .La medecine gratuite pour tous ne nous a appoté que du bien .mais depuis qu'on a libéralisé le secteur ,c'en fut fait du pâuvre citoyen.Il n'est un secret pour personne que lezs cliniques privées ont des rabatteurs du gibier qu'est devenu le patient.Elles légions les histoires racontant comment un futur opéré fut détourné de l'hopital vers une obscure clinique privée pour y etre délesté de plusieurs millions. De plus les agissements des agents d'assurances qui par des pratiques bureaucratiques bien huilées arrivent à dégouter les milliers d'assurés qui de guerre lasse n'osent plus réclamer de remboursement.En réalité les CNAS se sont mués en lieux que le malade a horreur de trouver sur son chemin.Moi meme , j'ai le triste privilège de voir mes feuilles de maladie s'entasser chez moi sans aucuin espoir de me faire rembouser un jour.ALORS comment peut désigner une caisse qui ponctionne chaque année 50000 dinars de mon salaire sans m'en rembourser un sou.Pour c'est une escroquerie pure et simple . ALORS de grace ne traitez pas le patient qui a recours au guérisseur d'imbécile.EN réalité ce qu"ils trouvenbt cheza leur "chamane " ce n'est pas le mépris qu'inspire la science à certains praticiens et le gout du lucre ,.Bien au contraire , ils se sentent ecouté et respectés.Quant au traitement , il ne les met pas sur la paille.Il est à la portée de leur bourse et les résultats sont par fois bien meilleurs du fait de leur effet placebo. MONSIEUR ne voyez pas en cela une injure faite à la médecine bien au contraire c'est une invitation à plus de modestie et d'humanisme.

Ali 28/01/2008 13:19

Bonjour m.Rezig,
Je suis du même avis que notre ami qui a répondu à votre interrogation.
Espérons que le bon Dieu nous aide InchaAllah.

citoyen 25/01/2008 19:39

Mon cher Rezig,il faut pas vous rendre furieux ,ce phénomene des charlatans il éxiste depuis depuis des années ,je suis d'accord avec vous sur le principe mais pas sur le sujet ,est ce que vous avez poser la question pourquoi ces pauvres malheureux se dirigent vers eux ?je ne pense pas comme vous,que ces gens sont naifs ,parcqu'ils sont désésperés par l'incompétence du systéme du service de la santé et de la chereté de la vie ,des medicaments et la mauvaise prise en charge ,je crois qu'il faut que tout le monde
se mobilise afin d éviter ces pratiques barbares pour sauver ces ignorants ,par l'information ,la prévention des services concernés et la vigilance ferme afin d'eviter les catastrophes car dieu merçi ,notre pays est riche des medecins et des spécialistes pour combabtre ce fleau et j'en suis sur qu'il y aura des bons résultats .

rezig 23/01/2008 15:22

Quand je les entends parler ça me rend furieux, ce qui me déplaît le plus ces les gens qui les entourent pourtant ils le savent bien que ces des charlatans. Et je ne suis pas sûr que ceux sont des naifs. Tiers monde quoi ?

A te lire