Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 00:10

Suite à l'incarcération préventive d'un membre du conseil national du Cnapest, les lycées de Mostaganem sont paralysés depuis hier matin par un mouvement de grève qui ne dit pas son nom.


En effet, c'est suite à un communiqué du conseil de wilaya du Cnapest daté du 7 avril – par lequel le syndicat autonome informe de la mise en détention préventive de Mansour Hammadi, membre fondateur, et appelle à une action de solidarité – que ce débrayage intervient. Cette mise en détention intervient à la suite d'une altercation entre le syndicaliste et des éléments de la Gendarmerie nationale qui exécutaient une décision judiciaire d'expulsion à l'égard d'un chef de famille qui se trouve être le voisin direct du syndicaliste du Cnapest. Ce dernier sera alors arrêté puis emmené à la brigade de gendarmerie de la Pépinière où il sera mis en cellule. L'incident qui a eu pour cadre la nouvelle cité de Kharrouba s'est déroulé lundi vers 12h30. Ce n'est qu'en milieu d'après-midi qu'interviendra son audition par l'autorité judiciaire, qui ordonnera sa mise en détention préventive dans l'attente de son jugement. Face à ce mouvement sans précédent, après avoir été retenus pendant une à deux heures, les lycéens ont rejoint leur domicile en attendant le dénouement de cette affaire. Seuls quelques enseignants vacataires auront réussi à retenir de rares élèves. Dans l'attente du verdict, c'est une fin de semaine chaotique à laquelle seront conviés les lycéens de la région.

Yacine Alim

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires