Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 00:10

Benabdelmalek Ramdane naquit à Constantine en mars 1928 où il effectua ses études primaires et secondaires avant de rejoindre les cellules clandestines du Parti du Peuple Algérien à la fin de la deuxième guerre mondiale.

Benabdelmalek Ramdane adhéra à l'Organisation Spéciale en 1948 au sein de laquelle il joua un rôle actif. Après la découverte de l'organisation et son démantèlement par les autorités coloniales, il continua à militer pour l'unité du parti du Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques.
Benabdelmalek Ramdane participa en juin 1954 à la réunion des 22, considérée par les nationalistes comme étant le premier jalon sur la voie du soulèvement contre le système colonial par le biais de la lutte armée.

Par la suite, il fut nommé adjoint de Larbi Ben M'hidi, chef de la région oranaise qui le chargea de veiller à la préparation intensive des groupes de moudjahidine dans la région de Mostaganem et leur entraînement à l'utilisation des armes, plans et techniques de combat, en prévision du déclenchement de la Révolution.
Le 1er novembre 1954, Abdelmalek mena les attaques armées contre le siège de la gendarmerie à Cassaniais (Sidi Ali actuellement) dans la région de Mostaganem qui se solda par la mort d'un français, contre les fermes des colons dans la région de Bousquet (Benabdelmalek Ramdane actuellement) ainsi que la destruction d'un important transformateur électrique à Willis.

Benadelmalek Ramdane fut tué le 4 novembre 1954 près de Sidi Ali au cours d'un accrochage entre son groupe et les forces d'occupation. Il fut ainsi le premier chef militaire de la Révolution à tomber au champ d'honneur. Son nom fut donné à la commune sur le sol de laquelle il tomba au champ d'honneur.

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires

afif 17/04/2008 09:17

merci pour tout ce que vous faites pour le village.
Franchement c'est genial.
Surtout avec le site de www.sidiali.fr.
bonne chance

ali 14/04/2008 13:05

petite correction
Sidi ali au temps de la France s'appellait  CASSAIGNE.
La première victime francaise de la guerre d'Algérie s'appelait LAURENT FRANCOIS  .Ce n'était pas un militaire mais un colon résidant à KHADRA  ex. Picard.
Merci pour l'hommage à notre héros qui repose au cimetière de sidi ali .
Signalons au passage qu'il a séjourné sous fausse identité au village de sidi ali de 1953 - 1954.Selon les  dires de mon père , il organisait des réunions dans les douars en préparation au grand événemnt qui allait conduire notre pays à l'affranchissement.

ahmed 13/04/2008 13:32

J'ai appris grâce à vous un peu d'histoire de notre pays.
Merci à tous.
Ahmed de Paris

MADJID 11/04/2008 15:58

A l'occasion du 50 eme anniversaire de l'équipe du F.LN.je rends un grand  hommage a tous les anciens joueurs martyrs ou en vie pour leur courage et d'avoir militer pour l'indépendance et la liberté de l'Algerie et sans oublier le grand héros de la révolution algérienne Abdelmalek Ramdane tomber au champ d'honneur.