Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 00:10

Le «couffin de la honte» unanimement dénoncé

Dans certaines communes de la wilaya de Mostaganem, pour ne pas dire la quasi-totalité, plusieurs notables, appelés communément «K’bir douar», ainsi que les présidents d’associations de quartiers, estiment que l’opération «couffin de Ramadhan» a remporté la palme de la honte cette année.

«C’est ridicule d’inviter les chefs de familles démunies, pour leur remettre finalement un lot dérisoire de denrées alimentaires», déclarent ces derniers, qui se sont vus dans l’obligation de partager en deux voire trois le couffin du Ramadhan, afin de satisfaire l’ensemble des familles nécessiteuses qui les harcelaient.
Leur liste est encore longue et le quota qui leur était destiné est très insuffisant, déplorent ces bénévoles.
«Pourtant, le contenu du couffin ne coûterait que quelque 2.860 dinars. On nous fait endosser la responsabilité de le distribuer, chose qui n’est pas facile dans les circonstances actuelles et qui nous obligent à faire face à un nombre croissant de chef de familles, parmi eux des veuves éplorées et sans ressources», affirment-ils.
De son côté, le croissant rouge algérien (CRA) tente d’apaiser indirectement cette tension. Les responsables de cette structure se débattent eux aussi dans des problèmes d’ordre financier et des dons qui arrivent au compte-gouttes.
Quant aux P/APC concernés par cette affaire, selon nos interlocuteurs, ils se réfugient dans leurs bureaux, quand ils ne fuient pas leur responsabilité, pour la faire endosser aux chefs des différents douars et présidents d’associations de quartiers.
 
Lakhdar Hagani

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires