Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 00:07

par Salah C.
Entre mercredi matin et jeudi très tard dans la nuit, les nombreux usagers qui empruntent le tronçon de route reliant les RN 11 et 4 vivent le calvaire en raison de la tenue de Souk Ellil, un marché hebdomadaire implanté dans la commune de Sayada, relevant de la wilaya de Mostaganem.
Si pour les habitués de cette voie à grand trafic routier, ils évitent de l'emprunter durant ces deux jours, pour les non avertis, ils sont pris dans le piège et doivent patienter de longues heures pour que la circulation soit plus fluide.
Jeudi dernier, deux files de voitures dans les deux sens ont créé un bouchon qui a duré plus de deux heures et si certains ont pu l'éviter en rebroussant chemin pour joindre la nationale 4, soit en direction d'Oran ou du centre, la majorité des automobilistes n'avaient aucune liberté de manoeuvre et ont dû patienter de 20h jusqu'à 23h. Cette situation est engendrée par des centaines de poids lourds, fourgons et autres camions sur les deux côtés de la chaussée la rendant étroite. La cause ? L'impraticabilité de l'espace servant habituellement au stationnement et ce en raison des fortes pluies qui se sont abattues durant près d'une semaine.
Approchés, plusieurs commerçants venant de toutes les wilayas du pays et qui viennent pour ce marché de négoce érigé sur plusieurs hectares, cette situation perdure depuis plusieurs années et les responsables concernés par la gestion de ce marché de gros et demi-gros n'ont rien fait pour aménager une aire de stationnement d'autant qu'un tel équipement de grande utilité peut être érigé sur des terres incultes juste à proximité de l'enceinte du marché. « Même nous, qui venons ici pour notre activité, nous stationnons parfois à des centaines de mètres de l'entrée de la partie réservée à la vente, ceci nous cause des désagréments », a tenu à préciser un commerçant venant de M'sila.
Pourtant et aux dires de ces mêmes commerçants, les droits d'étalage des marchandises sont importants surtout si la surface occupée est importante, par conséquent les recettes ne peuvent être que conséquentes d'où la nécessité d'investir dans les structures d'accompagnement telles une aire de stationnement, des cabines téléphoniques et autres. Quant à l'activité commerciale, à l'intérieur du marché tout est vendu notamment la lustrerie, la vaisselle, la bonneterie. En un mot, des articles généralement made in China importés par les spécialistes de la foire de Canton, en Chine. L'importance de Souk Ellil, après quelques années de son ouverture et censé être local, s'explique par son rayonnement national et est souvent apparenté à celui de Tadjenanet, à l'Est du pays. Pour certains, il est devenu la plaque tournante du commerce de gros et constitue le baromètre de la bourse.

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires

Bencherif 10/12/2008 09:54

Bonjour omar
Aidek mabrouk à toi et tous les musulmans.
Bencherif

yamina 10/12/2008 09:48

Aid mabrouk à toutes et à tous.