Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 00:07

Mostaganem
 
Le directeur des Services agricoles (DSA), le directeur de la Banque du développement rural (BADR) et le représentant de la Caisse régionale de mutualité agricole (CRMA) étaient invités au forum du journal «Réflexion» pour discuter du développement agricole. En marge de cette rencontre, le DSA a révélé la révision des exploitations agricoles en application à une nouvelle loi, alors qu’une autre prévoit les orientations agricoles.
Le directeur des services agricoles a indiqué que le secteur privé exploite une superficie de 110.000 hectares alors que celle de l’Etat n’est que de 54 000 hectares. Des discussions ont été engagées sur la question du crédit sans intérêt dénommé «RFIG».
Toutefois, le problème opposant les agriculteurs aux banques quant au refus de certains d’entre eux de rembourser les crédits qui leur ont été octroyés, reste toujours posé. De son côté, le directeur régional de la banque a révélé que sur les 100 dossiers réceptionnés, 76 ont obtenu l’aval pour bénéficier du crédit «RFIG».
Parmi les demandeurs, 24 ont opté pour l’investissement dans la production de la pomme de terre. Sur ce point, le directeur de la DSA est intervenu pour expliquer dans les détails le crédit «RFIG» et les maladies du mildiou de la pomme de terre et de la mineuse de la tomate. Dans le même contexte, les discussions se sont axées sur la grippe aviaire.
«Aucun cas de la grippe aviaire n’a été enregistré à ce jour», a-t-il précisé. Cependant, des mesures ont été prises et des brigades de veille sont mobilisées pour parer à toutes éventualités. Par ailleurs, le directeur de la DSA a annoncé une nouvelle organisation des fermes pilotes. Celles- ci qui étaient gérées par le SGP, auront dorénavant pour rôle la vulgarisation, l’expérimentation et la formation.
S.B.

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires

Bencherif 20/12/2008 10:07

J'espère que cette fois, l'argent va être utilisé pour notre agriculture et pas pour acheter des voitures.