Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 00:04

En une année: 15 milliards de centimes de produits contrefaits saisis
Quinze milliards de centimes, c'est la valeur des produits contrefaits saisis en 2008 par les services des douanes. Une somme qui représente une augmentation de près de 5 milliards en terme de valeur par rapport aux produits saisis l'année précédente. C'est ce que révèle de récentes statistiques de la Direction générale des douanes (DGD) rapportées hier par l'APS. En revanche, et selon la même source, le nombre d'articles contrefaits saisis en 2008 a reculé pour atteindre 1,51 million d'articles contre 2,27 millions d'articles en 2007.

Selon M. Medjebar Bouanem, directeur de la lutte contre la fraude à la DGD, en 2008, la valeur des articles saisis a, en effet, atteint environ 150 millions de dinars (15 milliards de centimes), contre 100 millions de DA (10 milliards de centimes) en 2007, soit une augmentation de 50%. M. Bouanem a précisé, par ailleurs, que les contrefacteurs s'adonnent de plus en plus à l'imitation des produits de valeur. Par catégorie de produits, les cosmétiques viennent en tête de liste représentant 86,21% des articles saisis en 2008 contre 30,86 % en 2007. Les mêmes marques de produits cosmétiques sont saisies chaque année, phénomène répétitif qui s'explique par la vigilance des propriétaires de ces marques qui alertent l'administration douanière à chaque tentative de contrefaçon, ajoute-t-il.

Une collaboration «dynamique» doit s'installer entre les services des douanes et les propriétaires de marques, recommande ce responsable qui regrette le «peu d'intérêt» accordé par les autres opérateurs économiques à la protection de leurs marques. Depuis 2007, «aucun nouveau propriétaire de marque ne s'est présenté à nos services pour nous alerter sur l'imitation frauduleuse de ses produits», a-t-il relevé.
Les pièces de rechange automobile (Toyota, Bendix, CFA, Reflex) représentent 5,83% des saisies contre 12,25 % en 2007, des marchandises souvent interceptées au niveau des frontières Est notamment à Skikda ainsi qu'au port d'Alger. Quant aux produits de quincaillerie, ils constituent 5,65% du total des saisies, suivis des produits électriques (2,06%) et électroménagers (0,25%). Ces produits proviennent essentiellement de Chine qui reste toujours en tête des pays pourvoyeurs de l'Algérie en produits contrefaits avec 38,46% des articles saisis en 2008, suivie des Emirats Arabes et de l'Italie (15,38% chacun) et de l'Indonésie et la Corée du Sud (7,69% chacun également), selon la même source. Quant à l'origine (fabrication) de ces marchandises, ils sont produits à près de 70% en Chine, à 7,69% à Hong Kong et en Indonésie, selon les Chiffres de la DGD. M. Bouanem a par ailleurs, fait savoir que le programme de formation des douaniers destiné à leur permettre d'intercepter les produits contrefaits, initié en partenariat avec les propriétaires de marques, se poursuit avec deux autres sessions prévues prochainement avec les marques Schneider et Le Grand. En 2008, les services des douanes ont enregistré 40 demandes d'intervention sur le terrain de la part des propriétaires des marques et 19 alertes pour signaler la présence de produits contrefaits au niveau des ports et des postes frontaliers. Pour lutter plus efficacement contre ce délit économique, la DGD avait signé 5 accords en matière de lutte contre la contrefaçon et le commerce illicite avec les propriétaires des marques BCR (Boulonnerie-coutellerie-robinetterie), Unilever (cosmétiques), British AmericanTobacco et Philip Morris international management (tabacs), et Nestlé (agroalimentaire). Selon les termes de ces accords, les actions de coopération portent essentiellement sur une formation dispensée par ces propriétaires de marques au profit des douaniers algériens afin de leur donner les capacités techniques leur permettant de distinguer les authentiques produits fabriqués par ces sociétés de ceux contrefaits. par H. Barti

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires