Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 00:04

Selon les statistiques émanant de la direction de la Pêche de la wilaya de Mostaganem, au cours de l’année 2008, il a été enregistré une production de 11.328,5 tonnes, alors qu’elle était de 16.114,7 tonnes en 2007 et de 21.233,8 tonnes en 2006, selon la même source.

La wilaya de Mostaganem semble donc avoir connu, durant l’année écoulée, un déficit flagrant en matière de production halieutique, la baisse étant estimée à quelque 4.786,2tonnes, en dépit des différents programmes lancés dans le domaine de la pêche.
Comme d’habitude, le poisson bleu, particulièrement la sardine s’accapare la part du lion dans toutes les productions sus évoquées. Notre source indique que la baisse de la production en 2008 résulte de plusieurs facteurs, tels que le mauvais temps qui aura empêché les sorties des bateaux en mer trop agitée.
Dans le même sillage, la fermeture de la pêche dès le mois de mai jusqu’au mois de septembre, pour le renouvellement des espèces, sans compter la rareté du poisson bleu entrant dans les 88% de la production globale et qui a tendance à fuir le réchauffement des mers pour privilégier les courants froids de l’Atlantique.
Par ailleurs, on précise que la flottille de pêche a augmenté durant l’année 2008, pour atteindre les 166 unités en plus des 116 enregistrées comme bateaux de plaisance, pour pratiquer la pêche côtière. A noter qu’en matière de production, le port de Mostaganem se place premier de la wilaya avec 92% de la production annuelle globale, suivi par celui de Sidi Lakhdar avec 6% seulement, la production restante émanant des autres sites d’échouage de la wilaya.
Pour rappel, la façade maritime de la côte mostaganémoise est longue de 120 km et pourrait produire bon an mal an, selon la direction de la Pêche, plus de 15.000 tonnes/an.
Pour ce qui est des marins pêcheurs, inscrits au niveau de la wilaya, ils seraient de l’ordre de 5.128 dont 2.813 permanents. D’autres projet seraient en voie de réalisation, comme le port de pèche de la Salamandre, dont le taux d’avancement des travaux est estimé à 84%, sachant qu’il pourrait abriter 20 unités tous types confondus.
Quant au futur port de Stidia, considéré comme l’un des plus grands ports de pêche au niveau national, il sera destiné également aux bateaux de pêche de grand tonnage. Une enveloppe de 300 milliards de centimes sera consacrée au projet d’un bassin au niveau de ce même port de portée nationale, souligne-t-on.
Enfin, dans le cadre du programme de la relance économique, le secteur de la Pêche a bénéficié à ce jour de 26 projets estimés globalement à 363.059.404,40 Da et de 16 autres en voie de réalisation, pour un montant de 365.002.537,00Da. Ces 16 derniers projets auront généré quelque 663 nouveaux postes d’emplois directs et indirects.

Lakhdar Hagani

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires

Sidi Ali For Ever 02/03/2009 16:41

En effet, Fatima, Il faut garder de l'espoir. Qui sait, il se peut qu'un jour on aura la chance d'avoir d'avoir quelqu'un qui nous dira "YES WE CAN" et qui tiendra sa parole. En attendant, n'oubliez pas de prendre souvent une infusion de na3na3, il parait que ça calme les nerfs. @+

Fatima 02/03/2009 10:08

Il faut de l'espoir For ever, tout vas rentrer dans l'ordre.
Toi,moi et les autres on garde la maison pour les autres.

Sidi Ali For Ever 01/03/2009 15:20

Il y a pas que les jeunes qui foutent le camp de ce pays, même le poisson en fait autant. A qui le tour la prochaine fois. @+

Med 01/03/2009 11:32

Voila trois mois que la sardine manque à Sidi ali, sans citer le poisson blanc hors de prix.