Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 00:02

Hôte de la wilaya, dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection, M. Ghoulamallah Bouabdelleh, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs a, à l’invitation de Mme le wali, inauguré, dans la matinée d’hier, la seconde édition du Salon de la pomme de terre. Une édition qui se tient, deux journées durant, au centre équestre de Sayada, dans la proche banlieue de Mostaganem. La manifestation qui, cette fois-ci, s’est voulue d’envergure internationale, a été organisée à l’initiative de l’agence «HM Communication» et son support médiatique la revue «Green Algérie», dont le numéro à paraître sera justement consacré à la production de la pomme de terre. Outre les «patatiers» de la région, une foule d’acteurs de la filière pomme de terre, ont pris part à la fête reconduite pour la seconde année consécutive, à pareille époque et sur le même site. Des instituts dont celui de Staoueli, des laboratoires versés dans la recherche et le développement dans le domaine de la production des semences de pomme de terre, à l’instar du centre «Sagro-dev» de Sétif, du laboratoire ENARP de Bab Ezzouar, de multi-plants, la filiale de «Ceviagro» du groupe Cevital, des firmes étrangères de fabrication de produits phytosanitaires, parmi lesquelles «France obtention», des opérateurs dans le créneau de l’import-export, y étaient représentés. Eu égard à une telle représentation de haut niveau, le volet technico-scientifique a été particulièrement étoffé. A travers les démonstrations in situ, au profit des producteurs de pomme de terre, la manifestation désormais annuelle, qui s’inscrit dans la nouvelle dynamique initiée par le ministère de l’Agriculture pour l’horizon 2010, a été ainsi, mise amplement à profit par les techniciens présents, dans le cadre de la mission de promouvoir les produits élaborés ou commercialisés par les firmes représentées. L’irrigation et la fertilisation ont constitué, l’un des plus importants aspects technico-scientifiques développés.
Les agriculteurs qui ont souvent été affolés par ces maladies et autres champignons «magiques», anéantissant en «un clin d’œil» l’effort d’au moins un trimestre, à l’image du redoutable mildiou, de la teigne ou la gale, y ont trouvé, conduite à tenir, conseils et même panoplie de produits-remèdes efficaces, à même de dissiper le désespoir. Les plus «intellectuels» parmi eux ont eu le loisir de découvrir le «Milineos», un système informatisé conçu pour la surveillance au niveau parcellaire des paramètres favorables à la propagation des maladies, et partant de là, à même de signaler le moment opportun pour déclencher la lutte. Un système inventé par «Arvalis France institut» qui a déjà fait ses preuves dans l’Hexagone, selon ses promoteurs.
Les entreprises du froid y étaient également nombreuses. Le machinisme agricole était présent en force avec des démonstrations sur site. Un chapiteau a été dressé spécialement pour abriter conférences, débats et autres communications sur la vulgarisation agricole, à travers lesquels les techniciens ont tenté de répondre à nombre de préoccupations techniques des fellahs et des professionnels de la filière.
Le volet «folklorique» n’a pas été du reste lors de cette fête annuelle de la pomme de terre. Fantasia, couscous et boum-boum bezef, dont le pays des «Medjaher» tire réputation et orgueil, ont parachevé l’enthousiasme du rendez-vous.
M. Belarbi

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires

bentata 21/05/2009 22:20

Il y a lieu de signaler que le ministre des affaires religieuses et des Wakfs a visté la daira de sidi ali et a inauguré la Mosquée Bilal Ib nou Rabah.