Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 00:02

Les chômeurs rejettent le prix des locations des KMS

Considérant que la saison estivale comme la seule opportunité pour eux de se faire un peu d’argent, les jeunes chômeurs ne cessent de protester contre les prix jugés excessifs et appliqués par l’APC aux droits de location des KMS aux plages de Aïn Brahim et Petit Port.


Il faut dire que les locations de ces plates-formes sont selon des sources sûres, fixées à trois (3) millions de centimes la saison, sachant que celle-ci sera écourtée cette année par l’entrée en scène du mois sacré de Ramadhan.
Toujours est-il que les jeunes concernés jugent excessif le montant exigé, eux qui restent en proie au chômage: «Contrairement aux années précédentes, disent-ils, nous ne pourrons pas disposer longtemps de la jouissance de notre location, en raison de l’approche du Ramadhan prévu pour le début du mois d’août et qui va réduire notre saison d’activité à un seul mois», ont-ils expliqué. Pour ce qui est des solariums, la première offre d’adjudication dont la mise à prix de droits de place a été fixée à 4 millions de cts, par la commission de wilaya, s’est avérée finalement infructueuse.
Profitant du manque d’intérêt affiché par les professionnels à cette offre émanant des services de la wilaya, d’autres jeunes postulants de la région sollicitent la Première dame de la wilaya, pour leur attribuer le bénéfice de ces solariums, en avançant: «Nous sommes désoeuvrés et rares sont ceux parmi nous qui arrivent à se procurer un travail même occasionnel durant toute l’année. Notre seul espoir, poursuivent-ils, reste placé dans la saison estivale, pour nous permettre de subvenir aux besoins criards de nos familles laminées par la pauvreté.» A signaler que l’année dernière, des dépassements ont été enregistrés dans l’exploitation des solariums attribués. En effet, certains adjudicataires patentés n’avaient pas hésité à faire fi de la réglementation en vigueur, pour étendre leurs solariums à d’autres espaces dont ils interdisaient l’accès aux autres baigneurs.

Lakhdar Hagani

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires