Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 00:00

La localité de Benabdelmalek Ramdane a été promue au rang de communeen 1985. Elle s’étend sur une superficie de 75 kilomètres carrés et sa vocation, à l’instar de toute la région, reste désormais agricole, où on cultive les céréales, le vignoble et les différents produits maraîchers.
Le manque d’investisse ments dans les différents secteurs d’activités créateurs d’emplois se trouve à l’origine du chômage, qui affecte la région. Cependant, certains ont pu bénéficier d’une prise en charge. Dans le cadre de différentes formules d’emplois de jeunes et autres pré-emplois, la commune, qui ne cesse de connaître un développement ascendant, a inscrit de nombreux projets dans le cadre du PCD. En matinée d’AEP, toute la commune et ses douars sont alimentés régulièrement en eau potable, qui est distribuée aux citoyens tous les deux jours. Le PCD prévoit le revêtement du chemin communal n° 6 reliant Ouled Hadj 1 et 2 sur une distance d’un kilomètre et demi pour un montant de 4 millions de dinars, ainsi que l’achèvement de l’aménagement urbain de Mechta évalué à 6 millions de dinars. Au chef-lieu de commune, d’autres opérations d’aménagement et de réhabilitation sont inscrites. Elles consistent en la réalisation d’un mur de soutènement avec dédoublement de la voie reliant le centre-ville à Mechta et l’aménagement de l’ouvrage du rejet final d’assainissement pour un montant de 2,8 millions de dinars. Dans le domaine sportif, un montant de 4,5 millions de dinars a été destiné à la rénovation du stade communal et 4 millions de dinars pour la réalisation de son réseau d’AEP. Un autre projet similaire, concernant Ouled Hadj, est en cours de réalisation pour desservir la région. Pour le traitement des points d’eau, un service d’hygiène est mis en place pour contrôler par prélèvement, qui s’effectue deux fois par semaine. Dans le même plan de développement, la commune a planifié la réalisation du drainage du canal principal de rejet de Mechta sur 90 mètres linéaires pour un montant de 3 millions de dinars. En matière de désenclavement des douars, il a été décidé l’aménagement de 6 chemins communaux reliant la route nationale 11 aux douars de Sebbala, Chehara, Draouiche et Skhia. Une salle polyvalente est prévue à Ouled El Hadj. Tous ces projets vont permettre à la commune de s’enorgueillir davantage dans le domaine du développement communal. On apprend de source proche que les élus locaux promettent d’axer tous leurs efforts pour le développement de cette localité côtière, qui dispose de 19 kilomètres de côte, allant de l’oued Chlef jusqu’à Hadjadj.
L. Benharrat

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires