Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 00:00

A Hadjadj comme dans les autres communes de la wilaya, la commune a bénéficié d’un quota d’environ 100 locaux commerciaux, qui ont été déjà réalisés pour être attribués aux jeunes licenciés chômeurs. Mais malheureusement, ces locaux sont restés toujours fermés depuis presque trois années et transformés en lieu de rassemblement des riverains et autres jeunes venant d’autres quartiers pour s’adonner aux jeux de société et autres pratiques illégales. Certains demandeurs concernés ont perdu tout espoir de voir leur distribution. Beaucoup en ont assez malgré leur patience. Ils diront ne rien comprendre à cette situation, qui perdure depuis l’achèvement du projet relatif à la construction des 100 locaux commerciaux. Si les responsables ne se manifestent pour mettre fin à cette situation, les locaux, déjà achevés, vont se dégrader encore et le taux de chômage accroître.
L. Benharrat

Partager cet article

Repost 0
Published by omar - dans sidi-ali
commenter cet article

commentaires

laid6 08/07/2009 13:19

TOUJOUR PAREILLE DANS NOTRE CHARMENTE REGION IL YA RIEN MEME L4ORSEQUE IL AURAS QUELQUE CHOSSE EN LA LAISSE A LABONDON

Bencherif 08/07/2009 12:03

C'est la même chose à Sidi Ali, l'ancienne galerie Algérienne, rénovée avec la venue du présidant Bouteflika en juillet 2007.Les locaux sont fermés, ils se dégradent tous les jours.La faute à qui?

F 08/07/2009 06:18

Quel dommage! une vile estivale comme hadjaj devrait être dotée de beaux commerces et de beaux restaurants .Je me pose la question où est passé le bakchich pour la finition des locaux?? Vous les responsables rendez ce qui à mohamed à mohamed et ce qui à dieu à dieu.